En novembre 2019 aura lieu la 4ème édition du Mois Sans Tabac. Initié par Tabac Info Service, ce mouvement invite tous les fumeurs à arrêter la cigarette durant un mois en proposant alternatives et conseils pour stopper définitivement sa consommation.

Pourquoi s’inscrire au mois sans tabac ?

 Parce qu’arrêter c’est bien, mais arrêter ensemble, c’est mieux ! Le site tabac info service vous propose de vous inscrire au mouvement et de créer une véritable communauté solidaire ! Vous trouverez de nombreuses astuces pour arrêter de fumer et surtout ne pas recraquer. Vous pourrez par exemple calculer ce que vous rapporterais l’arrêt total de la cigarette sur une année, échanger avec les anciens fumeurs sur un forum ou encore recevoir des conseils d’experts sur le sujet. Arrêter la cigarette avec un proche, vous vous sentirez encore plus motivé et soutenu !

Quels substituts pour l’arrêt de la cigarette ?

– L’activité sportive

Faites de l’exercice ! C’est encore le moyen le plus sain pour vous aider à arrêter de fumer. Après une séance de sport, vous aurez tout sauf envie d’allumer une cigarette. L’activité physique est reconnue comme étant un puissant anti-stress. Il va vous permettre de vous vider la tête et de ne pas penser à au tabac. Les endorphines libérées pendant l’effort vont atténuer les symptômes du manque de nicotine et permettre à vos cellules de se renouveler pour une meilleure oxygénation du corps.

Il est possible que votre appétit se développe après l’arrêt de la cigarette. Exercer une activité physique vous permettra de compenser les éventuels écarts alimentaires.

– La cigarette électronique

La cigarette électronique est un bon allié pour les personnes ne parvenant pas à arrêter sans l’aide d’un substitut. Elle permet de reproduire le geste d’une cigarette classique sans les éléments néfastes du tabac (goudron, monoxyde de carbone…). Vous inhalez de la vapeur d’eau additionné d’un liquide aromatisé. Vous pourrez adapter votre cigarette électronique à vos préférences (niveau de nicotine, goût du liquide…).

– Les traitements médicamenteux

Divers médicament permettent de traiter les éventuels effets secondaires qui suivent l’arrêt du tabac (irritabilité, troubles de l’attention, insomnie…). Les substituts nicotiniques, la varénicline, le bupropion ou encore le cytisine multiplieront par deux vos chances d’arrêter la cigarette. Demandez conseil à votre médecin ou à un tabacologue. Les traitements pourront être prescris sous diverses formes : comprimés, gommes à mâcher, inhaleur, patchs, homéopathie…

– J’ai envie de fumer ! Que faire ?

Les premières semaines qui suivent l’arrêt de la cigarette seront les plus dures. Le manque se fera ressentir, notamment lors des moments les plus associés à la cigarette (après le déjeuner, en sortant du travail…). Mais sachez qu’une envie de cigarette ne dure que 3 à 4 minutes. Occupez votre corps et votre esprit durant ce laps de temps : buvez un grand verre d’eau accompagné d’un fruit, respirez profondément, changez d’activité (changez de pièce, allez prendre l’air, appelez un(e) ami(e)…).

Avec 1,6 million de fumeurs en moins en deux ans, le tabagisme est en net recul en France. Meilleure santé physique, nette diminution des risques de cancers, économies financières, meilleure saveur des aliments… les bénéfices de l’arrêt de la cigarette ne manquent pas. Alors, vous aussi, rejoignez le mouvement #MoisSansTabac !